27 juil 2012

Le Billet de la semaine

J’espère que vous allez bien… Comment vous remercier de toutes ces belles suggestions ?
Bienvenue également aux nouveaux membres.

Gros coup de cœur pour le documentaire de Vadim Jendreyko (Suisse, 2009), La Femme aux 5 éléphants/Die Frau mit Den 5 Elefanten.
Si je vous parle de ce documentaire qui date de 2009, c’est que j’ai pu le voir dernièrement à la télévision. J’ai été prise d’une grande affection pour cette femme octogénaire, courbée comme un saule pleureur qui pourrait, au moindre coup de vent, se briser en deux.
Celle dont je parle s’appelle Svetlana Geier. Elle est née à Kiev en 1923 et est décédée un an après la fin du tournage du film. Le réalisateur nous présente, durant un peu plus d’une heure trente, le parcours assez extraordinaire de Svetlana Geier et de quelques-uns de ses proches.
Je ne vous dirai rien du destin de cette femme – c’est à vous de le découvrir -, sinon qu’après la Deuxième Guerre mondiale, elle s’est mise à traduire des écrivains russes en langue allemande avant de s’attaquer, depuis 20 ans, à la traduction des fameux « 5 éléphants » dans l’œuvre de Dostoïevski : Les Frères Karamazov, L’Idiot, Crime et châtiment, Les Démons et L’Adolescent. À voir absolument pour connaître le parcours de cette femme d’exception et pour commencer à lire ou à relire l’œuvre de Dostoïevski.

Je vous souhaite une très belle fin de semaine et à vendredi prochain,

Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter