25 déc 2009

Le Billet de la semaine

De la part de toute l’équipe du Club des Irrésistibles, un très Joyeux Noël à vous toutes et à vous tous…

Depuis la semaine dernière, le Club des Irrésistibles est enfin disponible sur le web. Nous vous invitons à participer en grand nombre, en vous inscrivant comme membre afin de pouvoir nous faire part directement ici, sur cette page, de vos coups de cœur. La procédure est simple.

Je viens de terminer la lecture du dernier Philip Roth Exit le fantôme/Exit Ghost (Gallimard, 2007, 2009).
Gros coup de cœur. L’auteur reprend pour la dernière fois le personnage de Nathan Zuckerman, son alter ego.
L’action se déroule en 2004, sous fond de réélection de George W. Bush.
Zuckerman, écrivain célèbre, âgé de 71 ans, vient de se faire opérer pour un cancer à la prostate et souffre d’incontinence. Depuis onze ans, il habite le Massachusetts, dans les Berkshires. Il écrit, ne voit à peu près personne, mais doit, pour se faire soigner, revenir à New York. Ce déplacement sera l’occasion pour lui de faire la rencontre de quelques personnes qui changeront sa vie durant un bref interlude :
Amy Bellette, une femme qu’il n’a vue qu’une fois, mais dont il se souvient encore 50 ans plus tard ;
Richard Kliman, un jeune journaliste ambitieux qui désire écrire une biographie sur E. I. Lonoff, grand écrivain tombé dans l’oubli et ami de Zuckerman ;
Jamie et Billy, un couple d’écrivains dans la trentaine.
Au-delà de l’histoire superbement racontée, il y a dans ce roman nombre de sujets à réflexion dont le vieillissement, la maladie, l’amour, l’amitié, les auteurs. Plusieurs sont d’ailleurs cités, dont Joseph Conrad, Hemingway, Thomas Hardy, T.S. Eliot, George Plimpton, etc. Avoir un peu de temps, je me mettrais à lire ou à relire plusieurs d’entre eux.

Cela ne m’étonnerait pas du tout que Philip Roth remporte, en 2010, le prix Nobel de littérature.

Bonne semaine et à vendredi prochain,
Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter