26 fév 2015

L’Attachée

Jean, Raymond

L'Attachée

Pierre Cas propose à ses étudiants de choisir un sujet de thèse en rapport avec leur ville universitaire : Aix-en-Provence. Certains vont, par exemple, se lancer dans l’étude des lettres de Cézanne. Martine, elle, préfère travailler sur la littérature érotique des auteurs méridionaux. Elle appellera cela plus tard « l’érographie ». Un poste d’attachée d’ambassade dans un pays du Moyen-Orient lui est offert. Elle emporte sa bibliothèque. Elle est libre, très libre, ce qui n’est pas du goût des conseillers et de l’ambassadeur lui-même, surtout quand ils apprennent le contenu de sa bibliothèque… Elle est alors envoyée « en mission » à Bagdad, en pleine guerre du Golfe, et va servir de bouclier humain avec les autres passagers de son avion pour le compte de Saddam Hussein. De retour en France, elle va éprouver du plaisir à enseigner.
Ce livre, au style agréable, ne manque pas de piquant. L’héroïne est belle et attachante. Dommage que les dernières pages aient un air un peu négligé.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Jean, Raymond. L’Attachée, Éditions Actes Sud, 1993, 186 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*