27 nov 2014

L’Assommoir

Zola, Émile

L-Assommoir

Il s’agit du septième roman de la série Les Rougon-Macquart. Essentiellement, il traite de la déchéance humaine causée par l’alcoolisme. Comment des gens dans la vingtaine en arrivent-ils, vers la quarantaine, à être complètement détruits par l’alcool ? L’hérédité, le contexte social… Zola, encore une fois, décrit minutieusement et avec génie la misère humaine dans le Paris du milieu du XIXe siècle.
« C’est un ouvrage totalement consacré au monde ouvrier et, selon Zola, « le premier roman sur le peuple, qui ne mente pas et qui ait l’odeur du peuple ». L’écrivain y restitue la langue et les mœurs des ouvriers, tout en décrivant les ravages causés par la misère et l’alcoolisme. À sa parution, l’ouvrage suscite de vives polémiques, car il est jugé trop cru. »

Membre : Villeray

Zola, Émile. L’Assommoir, Éditions Hatier, 1877, 2006, 537 pages – plus un dossier de près de 100 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*