11 août 2016

L’Arbre du pays Toraja

Claudel, Philippe

larbre du pays claudel

Est-ce un roman ? Une autofiction ? J’opterais pour un mélange des deux. Sur l’île de Sulawesi existe un arbre majestueux où reposent de jeunes enfants qui meurent au cours de leurs premiers mois. Au fil des ans, l’arbre se referme, gardant ainsi le corps dans son grand corps à lui. Un cinéaste perd son meilleur ami et à partir de son souvenir sur l’arbre de Toraja, réfléchit sur la vie, la mort, le destin.
Ce n’est pas une lecture triste et larmoyante. Cet arbre est le symbole de vie et d’espoir. La mort côtoie la vie naturellement. C’est le message de l’auteur. Du grand Claudel !

Membre : Germaine-Guèvremont

Claudel, Philippe. L’Arbre du pays Toraja, Éditions Stock, 2015, 209 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*