21 mai 2020

Lantana

Lawrence, Ray

Lantana film

Un policier infidèle enquête sur la disparition d’une psychiatre que sa femme consultait à son insu.

Il y a le policier et sa femme qui ont deux garçons ; la maîtresse du policier et son ex-mari ; la partenaire du policier ; la psychiatre qui suit la femme du flic en thérapie ; la psy et son mari qui ont perdu leur fille retrouvée dans une poubelle ; Patrick, l’homosexuel, suivi aussi par la psy ; enfin, la voisine de la maîtresse du flic et son chum qui ont trois enfants.

Au début du film, on voit chacun des personnages, qui n’ont aucun lien ou presque entre eux, faire sa petite routine quotidienne. Puis, peu à peu, ils se croisent par hasard et plus le film avance, plus ils ont de liens les uns avec les autres. Et à la fin…

Un film d’une rare intensité, à voir pour son intelligence et pour le jeu des acteurs tout en finesse.

J’oubliais… « Le titre du film fait référence au lantana, une plante envahissante très présente dans les environs de Sydney, où se déroule le film. La plante symbolise la complexité des liens qui s’entrecroisent entre les personnages et les événements de l’histoire. »

Drame psychologique avec Barbara Hershey, Anthony LaPaglia et Geoffrey Rush.

Membre : Michel, Saint-Jean-sur-Richelieu

Lawrence, Ray. Lantana, Film australien, 2001.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter