24 jan 2019

L’Amie prodigieuse. 4. L’Enfant perdue

Ferrante, Elena

L'Enfant perdue 4e tome Ferrante

Que de plaisir de traverser la vie d’Elena et de Lila, de leur jeunesse à leur vieillesse ! Et que dire du style d’Elena Ferrante ? Un pur plaisir…

« À la fin de Celle qui fuit et celle qui reste, Lila montait son entreprise d’informatique avec Enzo, et Elena réalisait enfin son rêve : aimer Nino et être aimée de lui, quitte à abandonner son mari et à mettre en danger sa carrière d’écrivain. Car elle s’affirme comme une auteure importante et l’écriture l’occupe de plus en plus, au détriment de l’éducation de ses deux filles, Dede et Elsa.

L’histoire d’Elena et de Nino est passionnelle, et bientôt Elena vit au gré de ses escapades pour retrouver son amant. Lors d’une visite à Naples, elle apprend que Lila cherche à la voir à tout prix.

Après avoir embrassé soixante ans d’histoire des deux femmes, de Naples et de toute l’Italie, la saga se conclut en apothéose. Plus que jamais, dans L’Enfant perdue, Elena Ferrante nous livre un monde complet, riche et bouillonnant, à la façon des grands romanciers du XIXe siècle, un monde qu’on n’oublie pas. »

La première saison de la télésérie L’Amie prodigieuse, réalisée par Saverio Costanzo, est intéressante. Elle est disponible au Québec sur Illico.

Abonnée : bibliothèque Germaine-Guèvremont

Ferrante, Elena. L’Amie prodigieuse. 4, L’Enfant perdue, Éditions Gallimard, collection Du monde entier, 2014, 2018, 560 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*