19 avr 2018

L’Amie prodigieuse. 4, L’Enfant perdue

Ferrante, Elena

L'Enfant perdue 4e tome Ferrante

C’est avec beaucoup de tristesse… que j’ai lu la dernière ligne du « quatuor » L’Amie prodigieuse. Après presque 2000 pages, j’aurais aimé pouvoir en lire encore presque autant.

Ferrante (une femme, un homme… on s’en fout pas mal) nous raconte une histoire envoûtante de deux femmes (Elena Greco et Raffaella Cerullo, communément identifiées comme Linu et Lila), de Naples (une ville impossible où la mort vous attend à chaque coin de rue), d’une Italie des années 1950 à 2010 (qui a connu le jusqu’au boutisme de la politique opposant la gauche et la droite).

Mais l’essentiel se trouve dans les rapports des personnages entre eux, surtout de l’amitié indéfectible entre Linu et Lila. Un chef-d’oeuvre. Rien de moins.

Question : Est-ce que Linu, Lila et Ferrante ne seraient en fin de compte qu’une seule et même personne ?

Titre originale : Storia della bambina perduta

Membre : Saint-Jean-sur-Richelieu

Ferrante, Elena. L’Amie prodigieuse. 4, L’Enfant perdue, Éditions Gallimard, collection Du monde entier, 2014, 2018, 560 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*