20 fév 2020

La Vraie Vie

Dieudonné, Adeline

La Vraie Vie

Un conte cousu de gros fils macabres et violents pour effrayer les adultes et les endormir.
Un mot pour résumer tant l’histoire que les personnages : « trop ».

La jeune narratrice est à la fois trop naïve (elle veut remonter dans le temps) et intelligente (connaissances poussées en physique).

Son jeune frère, Gilles, passe trop facilement de la joie, au renfermement sur soi (ça frise la psychose) au passage à l’acte violent.

Le père est excessivement sadique, violent et à la fois dépressif.

La mère est une amibe, totalement soumise à son mari.

Champion (c’est un surnom) est trop musclé, avenant et pédophile, pour finir.

Le professeur de physique a des hypothèses scientifiques loufoques (orgasme et voyage dans le temps).

Son épouse a sauvagement été violée, agressée et défigurée.

Quelques clichés littéraires essaiment ici et là pour exprimer les sentiments de l’amour, notamment.

Un récit enlevant et déchirant certes, mais qui pêche par ses excès.

Membre : J. de Rosemont

Dieudonné, Adeline. La Vraie Vie, Éditions L’Iconoclaste, 2018, 266 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter