26 juil 2013

La Voie lactée

Dupré, Louise

Une rencontre lors d’un congrès à Tunis entre une architecte bien de chez nous et un Italien archéologue travaillant à Carthage. « Je vous reverrai Anna ? Oui, Alessandro, il le faut, sans doute pour me convaincre moi-même, le mot « oui » est tellement usé qu’il ne promet plus rien. » Et voilà le début de cette belle histoire, oui, d’amour et aussi de vie, une vie déjà bien établie : le travail, les amitiés, la famille, les amours passées de chacun qui pourraient les éloigner d’un possible bien fragile.
Écriture magnifique, d’une douceur, d’une tendresse, d’une justesse, et même si je connais déjà l’histoire puisque c’est une deuxième lecture, j’en suis encore aussi touchée et j’en déguste chaque mot lentement, attentivement. Je dirais un livre lumineux.
À lire aussi La Memoria (1996), un autre très beau livre. Merci à l’amie qui m’a fait découvrir cette auteure québécoise à la si belle plume.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Île-des-Soeurs

Dupré, Louise. La Voie lactée, Éditions XYZ, 2001.

Catégorie : Romans : histoires d'amour, Romans : québécois

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “La Voie lactée”

Les Irrésistibles » La Voie lactée dit : - 4 octobre 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*