14 juin 2018

La ville qu’on a bâtie : trente ans au service de l’urbanisme et de l’habitation à Montréal, 1956-1986

Legault, Guy Robert

La ville qu'on a bâtie

Architecte, l’auteur a travaillé de 1956 à 1987 pour la Ville de Montréal, où il a notamment dirigé les services de l’urbanisme, de l’habitation, l’Office municipal d’habitation, etc. Guy Robert Legault y fut un ardent défenseur de la planification urbaine et d’une rénovation des logements vétustes qui évite les démolitions massives qui déstructurent des secteurs complets de la ville, comme ce fut le cas lors de la construction de l’édifice de Radio-Canada dans l’Est de la ville.

Guy Robert Legault raconte donc, d’une plume alerte, les principaux dossiers dans lesquels il a été très impliqué : métro, Expo 67, Jeux olympiques de 1976 et autres, n’hésitant pas à noter les bons et les moins bons coups des administrations successives et des fonctionnaires, dont il souligne à profusion le professionnalisme.

Il a particulièrement estimé les présidents du Comité exécutif, Lucien Saulnier (1960-1970) et Yvon Lamarre (1978-1986), dont il a apprécié la rigueur administrative. Il est moins tendre pour le maire Jean Drapeau, autocrate mégalomane, et l’architecte Roger Taillibert, concepteur du Stade olympique.

M. Legault a été nommé à l’Académie des Grands Montréalais en 1978.

Membre : Pierre, abonné de Guèvremont

Legault, Guy Robert. La ville qu’on a bâtie : trente ans au service de l’urbanisme et de l’habitation à Montréal, 1956-1986, Éditions Liber, 2002, 270 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*