09 jan 2020

La Vie aux aguets

Boyd, William

La Vie aux aguets

Une ancienne espionne anglaise décide, pour des raisons bien précises, d’avouer à sa fille qu’elle a été espionne durant la Deuxième Guerre mondiale et qu’elle a surtout œuvré aux États-Unis.

Histoire d’espionnage et de contre-espionnage, histoire d’amour et de trahison. Je suis rarement déçue quand je lis cet écrivain britannique.

Titre original : Restless

Membre : bibliothèque Germaine-Guèvremont

Boyd, William. La Vie aux aguets, Éditions du Seuil, 2007, 332 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*