23 juil 2015

La Veuve du boulanger

Monette, Denis

La veuve du boulanger

Un roman qui se lit d’une traite. La jeune veuve du boulanger, 22 ans, rencontre un avocat qui s’éprend d’elle suite à un bref échange chez son coiffeur. De deux classes sociales très différentes, elle de l’Est de Montréal, de condition plus que modeste, lui, de Westmount, vivant chez ses parents fortunés, même s’il est dans la trentaine.
L’auteur nous fait partager la vie de Gervaise jusqu’à ses 40 ans, et fait ressortir ce qui les unit et ce qui les sépare.
Belle étude de la société québécoise des années 60 et de Montréal en particulier. Les personnages sont peut-être un peu caricaturaux, mais on s’attache beaucoup à Gervaise.

Membre : Laval-Vimont

Monette, Denis. La Veuve du boulanger, Éditions Logiques, 2014, 517 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*