20 sept 2013

La Vénus au vison

Ives, David

La Vénus au vison de David Ives, pièce de théâtre présentée chez Duceppe jusqu’au 19 octobre 2013.
Vous vous emmerdez ferme. Finis les vacances et l’apéro sur la terrasse. Vous peinez à mettre en conserve cornichons et tomates. Le dernier Nothomb, tout léger pourtant, vous tombe des mains. Vous n’arrivez pas à emprunter le dernier Dicker pour connaître le fin mot de l’histoire autour de L’Affaire Quebert, car vous désirez voter lors de la remise du coup de coeur 2014 du Club des Irrésistibles. Oubliez un instant l’intermulticulturalisme et la charte des valeurs laïcisées. Oubliez Mascouche, la moustache de Bachar el-Assad et la saison des Glorieux qui débutera bientôt. Prenez des billets pour la représentation de La Vénus au vison.
Texte brillant, réjouissante prestation d’Hélène Bourgeois Leclerc, en femme caméléon, et de Patrice Robitaille, en homme-objet bien malgré lui. Le théâtre dans le théâtre, l’amour, les métamorphoses du désir et les jeux de langage. J’ose un mot : pertinent.
Pour le résumé de la pièce et des entrevues : La Vénus au vison
Le texte qui a inspiré l’auteur de la pièce, La Vénus à la fourrure de Leopold von Sacher-Masoch, est aussi disponible dans les Bibliothèques de Montréal ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Montréal

Ives, David. La Vénus au vison, Théâtre Jean-Duceppe.

Catégorie : Théâtre

L’Affaire Quebert, car vous désirez voter lors de la remise du

Pour laisser un commentaire

*