03 sept 2010

La Solitude des nombres premiers

Giordano, Paolo

la-solitude-des-nombres-giordano

Quel beau roman, touchant, inédit, original et d’une belle écriture, simple et discrète, qui vous captive dès les premiers chapitres. Il vous accroche avec ses personnages hors du commun, gauches, surdoués et si maladroits quand il s’agit de sentiments. J’ai vraiment adoré l’histoire et son style d’écriture. Très belle découverte !


9 juillet 2010

J’ai beaucoup aimé ce livre. Les personnages hors de l’ordinaire sont très touchants, on aurait envie de les protéger. À la suite d’événements dramatiques, lui se réfugiera dans les sciences et elle, de son côté, s’infligera des souffrances que lui seul peut (peut-être) comprendre. Comme les nombres premiers, même s’ils s’éloignent parfois l’un de l’autre, ils ne peuvent être divisés… que par eux-mêmes. L’histoire est intrigante, l’écriture fluide : un très beau moment de lecture.

Titre original : La Solitudine dei numeri primi


25 déc 2009

Tout le monde a encensé ce roman. Il est vrai qu’il est fort bien écrit même dans sa traduction (sauf quand il dit [je cite de mémoire] : « … il était couché à côté d’elle, dans la même position, la cheville du pied gauche appuyée sur son talon droit »… essayez ça pour voir, vous m’en donnerez des nouvelles.) C’est une écriture moderne, vive, qui met en scène de jeunes personnages qui vivent des tourments liés à la solitude qui ne sont pas inintéressants, au contraire. Mais…
Mais quelle froideur de style, d’écriture, de sentiments. Les mathématiques, l’algèbre, les nombres, les théorèmes prennent une place tellement importante dans la tête de Mattia qu’on n’est pas étonné que tout foire autour de lui.
Je me dis alors : aye pépé, nous sommes presque en 2010. Réveille !


18 déc 2009

Ce roman a fait l’objet de plusieurs commentaires positifs dans la chronique du Club des Irrésistibles, ce qui m’a incité à le lire. J’abonde dans le même sens que les commentaires parus. Ce fut un réel plaisir de lire ce roman. Une belle découverte !
Titre original : La solitudine dei numeri primi
Prix Strega 2008
Membre : Outremont



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Une réponse pour “La Solitude des nombres premiers”

Les Irrésistibles » La Solitude des nombres premiers dit : - 24 mai 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*