10 jan 2019

La Solitude des nombres premiers

Giordano, Paolo

La Solitude des nombres premi grand format

J’ai beaucoup aimé ce livre. Les personnages hors de l’ordinaire sont très touchants, on aurait envie de les protéger.

À la suite d’événements dramatiques, Mattia Balossino se réfugiera dans les sciences et Alice Della Rocca, de son côté, s’infligera des souffrances que lui seul peut (peut-être) comprendre. Comme les nombres premiers, même s’ils s’éloignent parfois l’un de l’autre, ils ne peuvent être divisés… que par eux-mêmes.

L’histoire est intrigante, l’écriture fluide : un très beau moment de lecture.

Titre original : La Solitudine dei numeri primi

Membre : Verdun

Giordano, Paolo. La Solitude des nombres premiers, Éditions du Seuil, 2008, 2009, 329 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*