15 mar 2018

La Sœur de Judith

Tremblay, Lise

La soeur de Judith

J’aimerais seulement dire de ce livre que je l’ai beaucoup aimé parce que Lise Tremblay y parle de moi. Je vivais à Montréal et non au Saguenay ou au Lac-Saint-Jean, je suis un peu plus vieille que l’auteure, mais ça sent mon enfance. Pas de doute là-dessus.

Ce roman me permet de me souvenir de ce que j’ai vécu au début des années 60. Me souvenir comme dans : « [...] toi tu as fait cela, toi, ta mère te disait cela, moi, elle ne me disait pas les mêmes choses, mais ce n’était pas plus gentil. » Ou encore : « Moi aussi, j’allais au parc ou je n’y allais plus parce que j’étais trop vieille », etc. C’est, pour moi, ce qui fait le charme de La Sœur de Judith.

Membre : Outremont

Tremblay, Lise. La Sœur de Judith, Éditions du Boréal, 2007, 178 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*