22 déc 2016

La Sœur de Judith

Tremblay, Lise

la-soeur-de-judith

La fin de « la Grande Noirceur » et « le début d’un temps nouveau ». La mince ligne qu’il nous manque. Du bonbon… La première messe ratée (volontairement), les premières classes mixtes, les premiers conjoints de fait, début des années 60, juste avant l’Expo 67, etc.
En résumé : que de doux et amusants souvenirs… notre Révolution tranquille. Vous adorerez !

Membre : Ste-Dorothée

Tremblay, Lise. La Sœur de Judith, Éditions du Boréal, 2007, 178 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*