09 sept 2021

La Sainte Touche

Cherigui, Djamel

La Sainte Touche

Le roman est drôle, parce qu’il est en argot, coloré, accessible et dans un style débonnaire, mais à trop y penser, on pourrait trouver l’histoire un peu triste.

Voici ce qu’on peut lire en quatrième de couverture : « Djamel Cherigui a 34 ans, il est épicier à Roubaix. Selon ses mots sa vie était “merdique” jusqu’à ce qu’il découvre la littérature. Aujourd’hui, passionné de peinture et de musique baroque, collectionneur de livres anciens, l’enfant du Nord reste fidèle à sa région et à ses racines en racontant la vie des laissés-pour-compte. Ceux que l’on n’entend jamais. » Un auteur très sympathique !

Membre : N.L., Île-des-Soeurs

Cherigui, Djamel. La Sainte Touche, Éditions Jean-Claude Lattès, 2021, 224 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter