03 mai 2018

La Réserve

Banks, Russell

La Reserve Banks

Le 4 juillet 1936, Jordan Groves est à une réception donnée par le docteur Cole. Ils se sont rencontrés dans un train.

Sur place, Jordan donne un cours de pilotage d’hydravion à Vanessa, la fille adoptive du neurochirurgien Cole. Mais ce dernier meurt d’une crise cardiaque pendant la nuit. Quelque temps plus tard, Jordan aide Vanessa à disposer des cendres de son père dans le lac. S’ensuivront des péripéties où Vanessa prendra des décisions qui sortent de l’ordinaire.

Le récit frôle l’invraisemblable. L’auteur a cependant la maîtrise d’une intrigue réaliste.

Les principaux personnages sont très bien décrits, nous en avons une idée assez nette. Ils ne sont pas attachants, ils se situent dans l’action dramatique et prennent part efficacement à la résolution de l’intrigue.

Les thèmes les plus importants sont : les rencontres, la nature et la pédophilie. Vanessa prétend avoir été abusée dans son enfance et cet aspect de sa vie influence énormément les décisions qu’elle prend au fil des événements.

Russell Banks sait faire les transitions nécessaires et le lecteur se surprend à se demander qu’elle sera la suite.

Ce n’est pas un thriller mais presque. La fin nous fait réfléchir. 9/10

Titre original : The Reserve

Membre : Verdun

Banks, Russell. La Réserve, Éditions Actes Sud, collection Babel, 2007, 2008, 380 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*