23 juil 2015

La Porte des enfers

Gaudé, Laurent

La Porte des enfers Gaude

Une balle perdue fauche la vie d’un jeune enfant. Le père veut à tout prix retracer son fils, quitte à descendre aux enfers pour le retrouver et le ramener à sa mère.
Ici, Gaudé utilise le surnaturel et la mythologie pour symboliser la souffrance extrême des parents face à la mort absurde de leur fils.
Une écriture dense, des personnages forts. Le tout se passe à Naples, une ville qui grouille de vie.

Membre : Ville Mont-Royal

Gaudé, Laurent. La Porte des enfers, Éditions Actes Sud, Leméac, 2008, 266 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*