20 avr 2017

La Place

Ernaux, Annie

La Place Ernaux

Style épuré, phrases très courtes, mais qu’il faut parfois relire pour s’assurer de la personne qui parle ou du sujet dont on parle. Branché sur les faits, le concret. Pas d’épanchement émotif. Et pourtant… en voyant vivre la narratrice, ses parents, son entourage, on ressent ce qu’ils peuvent éprouver, on vit les écarts entre les classes sociales.

L’observation des êtres et des choses est fine et n’est pas dépourvue d’humour.
Beau coup de coeur pour ce récit !

Membre : Outremont

Ernaux, Annie. La Place, Éditions Gallimard, 1983, 114 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*