17 août 2017

La Peuchère

Dard, Frédéric

La Peuchere Dard

Cette nouvelle est le premier texte publié de Frédéric Dard. Il n’avait que 17 ans lorsqu’elle parut en 1941. Quel talent déjà ! J’avoue qu’en lisant ce texte, mon orgueil en a pris un coup. À 17 ans, je savais à peine raconter en une page mon impression sur les feuilles d’automne. C’est dire ! Ici, il n’est pas question de feuilles d’automne qui tombent silencieusement dans la forêt.

« Pour se refaire une santé, Pierre, treize ans, est envoyé en pension dans un village de haute montagne. Chez les Serbelin, il apprend la beauté des ciels nocturnes, les plaisirs de la soupe et de la belote. Grâce au père cordonnier et à ses souvenirs de guerre, au fils Henri, apprenti ébéniste rêvant de la ville, et surtout à la Peuchère, le petit citadin vit une parenthèse enchantée. »

Un incontournable, comme on dit si bien aujourd’hui, si vous voulez en savoir plus sur cet auteur prolifique.

Membre : Saint-Jean-sur-Richelieu

Dard, Frédéric. La Peuchère, Éditions Fayard, 1941, 2002, 139 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*