22 sept 2022

La Patience du lichen

Pomerleau-Cloutier, Noémie

La Patience du lichen

L’autrice m’a emmené le long de la route 138. J’ai fait un beau voyage avec des phrases poétiques qui m’ont fait longer la Côte-Nord, par différents moyens de transport parfois à bord du bateau La Bella.

Noémie Pomerleau-Cloutier m’a fait rencontrer ses habitants à travers de belles phrases en français, en anglais et en innu.

« elle a dressé une table
Assez grande
Pour un tea party

Entre la chicoutai la graine rouge
Les souvenances les potins les rires
Les belles assiettes d’un autre siècle
mon enregistreuse

pas besoin de croire aux fantômes
ni de lire l’avenir dans le fond des tasses
elle avait besoin de cette visite
autant que moi. » (Extrait de la page 215)

J’ai lu avec intérêt ce recueil de 250 pages qui m’a fait découvrir ce coin du Québec bien lointain de la métropole. L’écriture poétique de Noémie Pomerleau-Cloutier rend magnifiquement bien les témoignages des personnes ou des situations rencontrées, mais tellement universelles que la lectrice que je suis a ressenti le vent glacial, l’odeur de l’ours qui a visité un camp de travailleurs, les jeunes qui partent étudier au loin…

Membre : Christine, Duvernay (Laval)

Pomerleau-Cloutier, Noémie. La Patience du lichen, Éditions La Peuplade, 2021, 250 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter