13 fév 2020

La Nuit de l’infamie : une confession

Cox, Michael

La Nuit de l'infamie

Premier roman de cet auteur, La Nuit de l’infamie : une confession, est une découverte. L’intrigue à rebondissements et sensations fortes à l’ère victorienne est une réussite complète. Un thriller fascinant de 634 pages et très bien documenté dans l’Angleterre des années 1850.

C’est l’histoire d’un enfant blessé qui deviendra un meurtrier pour venger l’injustice dont il fut victime pendant son adolescence dans un collège britannique. Il est aussi le fils caché d’un lord richissime dont l’héritage finira par lui échapper.

C’est tout ce que je peux dire sans dévoiler toute la trame. On se laisse happer par tous les mystères. Génial !

Titre original : Meaning of Night

Membre : Laval

Cox, Michael. La Nuit de l’infamie : une confession, Éditions du Seuil, 2006, 2007, 634 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*