30 août 2013

La Marche de Radetzky

Roth, Joseph

Ce roman raconte la lente désintégration de l’empire austro-hongrois, dominé par la personnalité autoritaire de l’empereur François-Joseph. Lors de la bataille de Solférino, un jeune Slovène, le sous-lieutenant Trotta, est blessé en sauvant la vie de l’empereur. Cela lui vaudra d’être décoré et anobli. Il sera dorénavant le capitaine Joseph Trotta von Sipolje, du nom de son village natal. Après lui, son fils sera préfet dans l’administration impériale. Le petit-fils, Charles-Joseph, devient militaire par obéissance à son père et s’ennuie à mourir dans une garnison située aux confins de l’empire, à la frontière de la Russie où l’alcool et le jeu sont les seules distractions.
Roth excelle à présenter par petites touches subtiles, à travers le quotidien du père et du fils, l’aveuglement impérial face aux changements que vit l’Europe. Ses descriptions de la vie militaire sont brillantes. Mais en filigrane, se dégage une sorte de tristesse qui fait sentir au lecteur que les jours d’un puissant empire sont comptés. Un excellent roman.

Titre original : Radetzkymarsch

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

Roth, Joseph. La Marche de Radetzky, Éditions du Seuil, 1932, 1995.

Catégorie : Romans : historiques

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*