04 mai 2012

La Marche de Mina

Ogawa, Yôko

La Marche de Mina

Ce roman met en scène une palette de personnages attachants vivant en parfaite harmonie. Mais avant tout, ce roman est un roman initiatique : le passage de l’innocence et de l’enfance au stade de l’adolescence. Il relate les souvenirs d’enfance de l’héroïne, Tomoko, qui, à l’âge de 13 ans, a été confiée par sa mère à sa tante. Tomoko se trouve du jour au lendemain dans un cadre quasi magique, entourée d’une grande famille soudée et aimante.
Tomoko tisse rapidement des liens serrés avec sa cousine avec qui elle partage différentes passions. Aussi partage-t-elle des moments privilégiés avec son oncle et sa grand-mère.
Un récit initiatique, car au fil du temps, derrière cette vie magnifique, Tomoko prend conscience d’un aspect moins idyllique des choses.
J’ai beaucoup aimé ce roman riche et très agréable à lire. L’auteure nous plonge dans un monde imaginaire tout en ancrant le récit plein de tendresse dans une réalité bien concrète qui nous fait savourer les réminiscences d’un passé éternellement figé par le regard d’un enfant.

Traduit du japonais par Rose-Marie Makino-Fayolle.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Ogawa, Yôko. La Marche de Mina, Éditions Actes Sud, 2006, 2008, 320 pages.

Catégorie : Livres numériques, Romans : étapes de la vie

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “La Marche de Mina”

Knwaon dit : - 23 mai 2012

Un tre8s beau livre! Je lis Amours en marge pour l'instant et une fois de plus, je suis accroche9e par ce qui se de9roule. C'est la magie Ogawa.

Pour laisser un commentaire

*