14 déc 2017

La Lettre volée

Poe, Edgar Allan

La Lettre volée

Un petit livre qui contient trois histoires dites extraordinaires, dont la plus célèbre est celle de La Lettre volée (1844) et qui sont enrichies par une préface et une postface d’une grande richesse.

Edgar Allan Poe a eu une existence tourmentée et pleine d’abandons dès son jeune âge. Sa vie s’est terminée à l’âge de quarante ans, alcoolique et ruiné, même s’il a pu faire des études sérieuses et obtenir un succès de son vivant grâce à son poème Le Corbeau publié en 1845. Ce sera Charles Baudelaire qui, lui ayant reconnu un grand talent littéraire, traduira quelques-unes de ses œuvres regroupées en 1856, Histoires extraordinaires.

Celle qui m’a intéressée le plus est La Lettre volée, rendue encore plus célèbre parce qu’elle a été prétexte pour Jacques Lacan, le plus grand psychanalyste après Freud, pour illustrer une partie de sa théorie. Il y a un petit paragraphe à ce sujet dans le livre.

L’histoire est celle d’une lettre dont on ne connaîtra jamais le contenu, mais qui servira à un chantage. C’est l’illustre personnage de Dupin qui, avec son esprit sagace, ses grandes capacités de déduction, arrivera à mettre fin au stratagème.

Sur Lacan je m’explique : il a dit que ce qu’il appelle le signifiant, on peut dire le mot, est le véhicule le plus important pour explorer le psychisme de quelqu’un, et non pas sa signification comme le pensait Ferdinand de Saussure, le père de la linguistique moderne, qui pensait que c’était plus ce qui est signifié qui était au-dessus. Donc la lettre, simple mot, va circuler sans que l’on ne sache jamais ce qui y est signifié et elle permettra quand même de remonter aux sources de l’histoire.

Le personnage de Dupin, arrive donc à éclaircir le mystère parce qu’il a un pouvoir de déduction extraordinaire et réussit là où la police échoue parce qu’elle se sert de méthodes rigides et sans finesse. Il y a eu dans la littérature d’autres personnages de cet acabit : Zadig de Voltaire qui avait un très grand sens de l’observation, l’abbé Faria dans le comte de Monte-Cristo qui a dit : « Si vous voulez découvrir le coupable cherchez d’abord à qui le crime commis profite », d’Artagnan d’Alexandre Dumas, qui se reconnaissait un grand talent d’observateur. Plus tard il y aura Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Rouletabille.

Titre original : The Purloined Letter

Le recueil Les Trois enquêtes du chevalier Dupin contient trois nouvelles : Le Meurtre de Marie Roget, Double assassinat dans la rue Morgue et La Lettre volée.

Membre : N.L., Île-des-Soeurs

Poe, Edgar Allan. La Lettre volée, Éditions Pocket, 1844, 138 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*