18 août 2016

La guerre n’a pas un visage de femme

Alexievitch, Svetlana

la guerre na pas un visage

Ces femmes envoyées au front pour combattre l’ennemi nazi ont traversé les pires épreuves pour l’amour de leur patrie. On peut difficilement croire que ces jeunes filles âgées de 16 à 20 ans aient démontré autant de courage, de détermination, de bravoure, de souffrance pour se défendre et défendre les leurs. Un patriotisme hors du commun qui bouleverse.

Membre : Ville Mont-Royal

Alexievitch, Svetlana. La guerre n’a pas un visage de femme, Éditions Presses de la Renaissance, 2004, 398 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*