24 avr 2014

La Grâce des brigands

Ovaldé, Véronique

La grace des brigands

L’auteure nous offre, dans son quatrième roman, un retour dans les années 70. Partie d’une bourgade dans le grand Nord, Maria Cristina Väätonen va fuir sa famille dysfonctionnelle : sa mère centrée sur la religion, son père, aimant mais trop effacé, et sa soeur jalouse. Elle s’installe à Santa Monica, y fait la connaissance d’une compagne, enceinte, avec qui elle cohabitera, et d’un écrivain mystérieux. Ce dernier la séduit et la guidera à travers cette nouvelle vie.
Un style particulier d’écriture : on a souvent l’impression que l’écrivaine nous parle, nous prend à témoin. Le récit est plein de rebondissements qui font évoluer les personnages et nous les rendent très attachants. J’ai l’impression d’avoir partagé leur vie : un vrai régal.

Membre : Laval

Ovaldé, Véronique. La Grâce des brigands, Éditions de l’Olivier, 2013, 284 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*