26 mai 2016

La France en automobile

Wharton, Edith

la france

Le plus plaisant des petits livres d’exploration touristique de la France. En 1906-1908, au tout début des voyages en auto, la riche et très cultivée écrivaine Edith Wharton décrit les paysages, atmosphères et visages des gens aperçus tout le long de la route. Avec surtout une attention particulière accordée aux anciennes petites villes et aux nombreuses cathédrales romanes et gothiques, qui sont savamment et amoureusement décrites.
Petit livre précédé d’une préface récente de l’écrivain britannique Julian Barnes qui sait replacer dans son contexte cet écrit d’il y a cent ans, dont on ne peut imaginer pourquoi il a fallu attendre tout ce temps pour qu’il soit finalement traduit en français.
Pour vous donner un peu de la saveur de ce livre, cet extrait : « Le monde sans doute se définira toujours en deux catégories d’esprits : ceux qui voient dans les expressions passées de la foi, religieuse, intellectuelle ou politique, uniquement les chaînes dont s’est débarrassé l’être humain dans sa longue et implacable lutte pour “plus de lumière” ; et ceux qui, tout en étant émus par l’idée de cette lutte, chérissent également toutes les manifestations de ces contraintes anciennes qui, somme toute, exprimaient tour à tour un même effort vers une vision plus claire… pour ces esprits-là, le surgissement du sentiment de respect est la signification suprême de ces puissants témoins de la vie médiévale : respect pour les forces lentes, persistantes, à longue portée, qui les a inspirés. »

Titre original : A Motor-Flight Through France

Membre : Jean-Marc

Wharton, Edith. La France en automobile, Éditions Mercure de France, collection Bibliothèque étrangère, 1908, 2015, 169 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*