25 mai 2017

La Fin de la jalousie et autres nouvelles

Proust, Marcel

La fin de la jalousie Proust

Quatre nouvelles qui parlent des aléas de la vie mondaine que l’auteur connaît si bien : les complications du désir de plaire, les minauderies d’une jeune fille, l’art difficile de la conversation lors d’un « dîner en ville » et la torture de la jalousie.

Les personnages sont décrits par petites touches, avec des mots pointus et un regard à la fois lucide et rieur. Par exemple, un des personnages est asthmatique, comme l’auteur on le sait, et après un accident, lorsqu’il pense qu’il va peut-être mourir, un doute s’installe : mais avec qui son amie se consolerait-elle et aurait-elle plus de plaisir avec cet homme qu’avec lui ? « Sa jalousie s’affola. » Mais la mort venant, enfin il n’y aura plus de jalousie.

Ce personnage de Proust a un souvenir d’enfance qui évoque sans nul doute celle de l’auteur avec sa mère, lorsqu’elle sortait le soir.

J’aurais envie de dire : une lecture pleine de parfums.

Ces quatre nouvelles sont extraites du recueil Les Plaisirs et les Jours (1894).

Membre : N.L., Île-des-Soeurs

Proust, Marcel. La Fin de la jalousie et autres nouvelles, Éditions Gallimard, collection Folio, 1993, 107 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*