30 nov 2012

La Fiancée américaine

Dupont, Éric

Oui, cet auteur a tout donné dans ce volume. 558 pages de pur bonheur !
Histoires de femmes, de mères, d’amoureuses, de damnées, des femmes qui ont pris la parole et qui se sont tues. Mais des femmes courageuses et fortes, dignes, sans doute comme la mère de l’auteur. Il y a là probablement une forme d’autobiographie. Tout débute avec la situation des gens dans les années 60.
Les Michel, Magda, Gabriel, Madeleine, Cheval, Solange et bien d’autres traverseront la vie avec élégance. Des histoires sur près d’un siècle se déroulant à Rivière-du-Loup, à Montréal, à New York, à Berlin et à Rome, des passions, de l’amour, des interdits, des péchés, de la soumission et du refoulement façonnent la vie de quatre générations. Une saga élogieuse, des rebondissements à n’en plus finir. Un volume qui porte l’âme de l’humanité dans ce qu’elle a de plus vil et de plus beau à la fois.
De très belles heures de lecture. J’ose croire et espérer qu’Éric Dupont gagnera un prix. Bonne lecture !



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Germaine-Guèvremont

Dupont, Éric. La Fiancée américaine, Éditions Marchand de feuilles, 2012.

Catégorie : Romans : québécois, Romans : relations familiales

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

2 réponses pour “La Fiancée américaine”

Les Irrésistibles » La Fiancée américaine dit : - 8 février 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

2 réponses pour “La Fiancée américaine”

luc jodoin dit : - 30 novembre 2012

Critique qui donne vraiment envie d'aller y jeter un œil. Je réserve. Merci.

Pour laisser un commentaire

*