30 oct 2014

La Fête de l’insignifiance

Kundera, Milan

La Fete de l-insignifiance

C’est grâce à ce livre que j’ai pu apprivoiser cet auteur qui est loin d’avoir la légèreté dont il fait souvent état. Une lecture beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît à première vue, parce que c’est toute une philosophie de la vie qui en soutient l’écriture. Inspiré par la philosophie de Schopenhauer et d’autres et mettant en scène des personnages de l’histoire de façon un peu provocante, mais très humoristique, c’est un livre qu’on pourrait lire plusieurs fois avant d’en extraire toute la substance. Insignifiance ? À première vue seulement.

Membre : Île-des-Sœurs

Kundera, Milan. La Fête de l’insignifiance, Éditions Gallimard, 2014, 142 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*