08 nov 2018

La femme qui tuait les hommes

Castro, Eve de

La femme qui tuait les hommes

Un roman touchant malgré le titre. On s’attache à Lena qui tue pour de bonnes causes. C’est un roman dans un roman et l’intrigue est tenue jusqu’à la fin.

« Le quotidien de Jeanne est rythmé par la même routine. Un jour cependant, elle rencontre une jeune femme en pleurs venue s’asseoir à côté d’elle dans le métro. Cette dernière lui raconte que son amant l’a éconduite. Jeanne se remémore l’histoire de Lena Popova qui, un siècle plus tôt, a tué plus de 300 maris volages. Pour tromper son ennui, Jeanne vient en aide à ses semblables. »

Membre : Saint-Léonard

Castro, Eve de. La femme qui tuait les hommes, Éditions Robert Laffont, 2018, 281 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*