05 juil 2018

La femme qui ne vieillissait pas

Delacourt, Grégoire

La femme qui ne vieillissait pas

Betty, l’héroïne de ce roman, se rend compte que son visage ne subit plus aucun signe du temps qui passe et reste figé à l’âge de trente ans. Les années passent et seul son organisme vieillit. Garder le visage d’une éternelle jeune femme peut être tentant, mais l’auteur nous démontre les limites de cette situation.

Grégoire Delacourt s’amuse en abordant la question de la jeunesse éternelle, thème qui préoccupe beaucoup de monde dans nos sociétés actuelles.

Un livre qui se lit vite avec une fin prévisible. Je ne pense pas qu’il vieillira longtemps sur les rayons des bibliothèques.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Delacourt, Grégoire. La femme qui ne vieillissait pas, Éditions Jean-Claude Lattès, 2018, 247 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*