21 jan 2016

La femme qui fuit

Barbeau-Lavalette, Anaïs

la femme qui barbeau

Joli cadeau de Noël que ce livre qui raconte la vie exceptionnelle de Suzanne Meloche, la grand-mère de l’auteure. En 1948, Suzanne va côtoyer Borduas, Riopelle, Gauvreau, Barbeau quand ils signent le Refus global. Elle va fonder une famille avec Marcel Barbeau. Mais cette femme marginale pour son époque va abandonner ses enfants pour se consacrer, toujours avec passion, à différentes causes à travers l’Europe.
Livre magnifiquement écrit qui me donne envie de retourner au Musée revoir leurs oeuvres maintenant que je connais les difficultés qu’ils ont eues à les imposer.
Un exemple de l’écriture de l’auteure… Deux vieillards montent dans l’autobus : « Ils ont la présence effacée des existences en pointillé. »

Membre : Lachine

Barbeau-Lavalette, Anaïs. La femme qui fuit, Éditions Marchand de feuilles, 2015, 378 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*