10 avr 2014

La femme qui attendait

Makine, Andreï

La femme qui attendait

Ce fut pour moi un immense coup de coeur que j’aimerais partager, un livre très bien écrit et qui se lit facilement.
« Un joli plaisir de lecture rapide, mais qui nous marque l’esprit », selon la critique.
« Nous prenons place nous aussi sur le banc auprès de la fenêtre de la maison de bois. Face au chemin sur un horizon de blancheur nous attendons que le visage de la femme se lève, prenne forme au long des pages, se dessine sous les mots d’Andreï Makine. »

Membre : Outremont

Makine, Andreï. La femme qui attendait, Éditions du Seuil, 2004, 213 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*