16 août 2013

La Femme de nos vies

Cauwelaert, Didier van

J’ai adoré ce dialogue entre un rescapé du nazisme et la petite-fille d’une professeure – psychologue – chercheuse. Jürgen Bolt alias David Rosfeld tentera de réhabiliter une femme, Ilsa Schaffner, auprès de sa petite-fille, Marianne Le Bret, qui la déteste à mort. Il lui racontera comment Ilsa sauvait la vie à des enfants gardés dans une école « spéciale » où l’on faisait des expériences sur la différence et surtout sur « l’hyper intelligence » de ces enfants exceptionnels, résultats que les nazis comptaient utiliser pour la fabrication de la bombe atomique. Le narrateur nous promène entre 1944 dans l’Allemagne nazie et la France où vient de mourir Ilsa.
Une histoire qui garde en haleine et qui nous fait ressentir la compassion, la gratitude et la reconnaissance. À lire.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Westmount

Cauwelaert, Didier van. La Femme de nos vies, Éditions Albin Michel, 2013.

Catégorie : Livres audio, Livres numériques, Romans : récits de guerre

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “La Femme de nos vies”

Les Irrésistibles » La Femme de nos vies dit : - 30 août 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*