31 mai 2013

La Douceur de l’ombre : l’arbre, source d’émotions, de l’Antiquité à nos jours

Corbin, Alain

Livre érudit et fort intéressant sur le pouvoir dont les arbres ont été investis au cours du temps. Des sentiments qu’on ne peut s’empêcher de ressentir encore de nos jours et qui remontent à l’histoire ancienne et même parfois très ancienne. Célébré depuis l’Antiquité gréco-romaine, ou vu comme maléfique, l’arbre a inspiré de grandes oeuvres littéraires de Platon à Marcel Proust, en passant par Chateaubriand et Victor Hugo. Il a aussi un lien tout naturel avec le livre : « liber » signifie à la fois la pellicule située entre le bois et l’écorce tout autant que le mot livre et les deux servent de surface d’inscription. La feuille, bien sûr, est à l’arbre et au livre également. Ses racines dans la terre et son élévation vers le ciel en ont fait un « passeur » naturel et l’auteur finit en rappelant le roman d’Italo Calvino Le Baron perché où « un aristocrate cultivé veut prendre de la hauteur, vivre en retrait mais tout en hauteur ».
À lire si on aime beaucoup les arbres.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Île-des-Soeurs

Corbin, Alain. La Douceur de l’ombre : l’arbre, source d’émotions, de l’Antiquité à nos jours, Éditions Fayard, 2013.

Catégorie : Documentaires/Essais


Pour laisser un commentaire

*