03 déc 2015

La Dernière nuit du Raïs

Khadra, Yasmina

la dernière nuit khadra

« Enfant, j’ai connu la faim […] La nuit, les genoux collés au ventre sous ma couverture, il m’arrivait de rêver d’une cuisse de poulet jusqu’à me noyer dans ma salive. »
Coincé dans un trou perdu de Syrte, Mouammar Kadhafi nous relate sa dernière nuit. Il repense à son enfance, à ses heures de gloire, mais aussi aux décisions souvent cruelles qu’il a dû prendre pour rester l’homme qu’il avait décidé d’être.
Un roman fort bien écrit qui nous force à réfléchir sur le comportement humain. Tout n’est pas nécessairement noir ou blanc.
Résumé de Babelio : « Longtemps j’ai cru incarner une nation et mettre les puissants de ce monde à genoux. J’étais la légende faite homme. Les idoles et les poètes me mangeaient dans la main. Aujourd’hui, je n’ai à léguer à mes héritiers que ce livre qui relate les dernières heures de ma fabuleuse existence. Lequel, du visionnaire tyrannique ou du Bédouin indomptable, l’Histoire retiendra-t-elle ? Pour moi, la question ne se pose même pas puisque l’on n’est que ce que les autres voudraient que l’on soit.
Avec cette plongée vertigineuse dans la tête d’un tyran sanguinaire et mégalomane, Yasmina Khadra dresse le portrait universel de tous les dictateurs déchus et dévoile les ressorts les plus secrets de la barbarie humaine. »
« On n’attendrit pas le crocodile en essuyant ses larmes. »

Membre : Villeray

Khadra, Yasmina. La Dernière nuit du Raïs, Éditions Julliard, 2015, 207 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*