18 avr 2019

La Confession de Karola

Horlange, Karl-Erick

La Confession de Karola

Ce roman est tiré d’une histoire vraie, celle d’une actrice allemande du début du siècle qui, après des années de célébrité sur les planches comme au cinéma, a choisi d’émigrer pour fuir le nazisme. Elle est morte, on le sait aujourd’hui, dans un camp du goulag, en URSS.

Ému depuis longtemps par ce destin tragique, l’auteur nous brosse le portrait d’une femme forte, indépendante, qui a su imposer sa personnalité à une époque où le féminisme est encore balbutiant.

Le roman nous fait découvrir, en plus, tout un pan de l’histoire européenne : il évoque le drame de la Grande Guerre, nous plonge dans l’Allemagne de Weimar, nous raconte le nazisme triomphant, nous décrit l’émigration imposée ou choisie, sans oublier de nous plonger au cœur de la terreur stalinienne.

Avec La Confession de Karola, Horlange nous fait visiter Berlin, mais aussi la Rome de Mussolini, la Prague du président Benes, la Budapest du régent Horthy et, bien sûr, Moscou tenue d’une main de fer par Staline.

Écrit dans un style classique qui correspond particulièrement bien au contenu, le livre sait nous émouvoir en même temps que nous révolter. C’est un hommage à la femme que nous livre ici Karl-Erick Horlange. On ne sort pas de ce livre sans s’interroger sur la vie.

C’est une lecture que je recommande vivement.

Membre : Outremont

Horlange, Karl-Erick. La Confession de Karola, autoédition lulu.com, 2019, 194 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*