30 juil 2020

La Clé de l’abîme

Somoza, José Carlos

La Clé de l'abime Somoza

Un homme quitte sa famille un matin. Il travaille dans un train qui assure la liaison entre deux villes. Durant le trajet, il entre en contact avec un passager qui menace de faire exploser le train. Ce dernier lui confie un secret : l’endroit où se cache « la clé de l’abîme ». Il réussit, après la confession, à désamorcer la bombe que l’individu porte à sa taille.

Quel est ce secret ? Où est la clé de l’abîme ? Celle-ci peut-elle détruire Dieu ou doit-elle servir à Dieu pour contrôler l’humanité ? Cet homme est encadré par un groupe de policiers qui disent vouloir le protéger, mais on réalise rapidement que ces gens veulent la clé. Dans quel but ? Plusieurs bandes se confrontent et sont en même temps similaires.

Des personnages étonnants et des mondes particuliers. Nous découvrons des croyants qui ont des pouvoirs particuliers et inusités. Des mondes souterrains étouffants par leur description. Des endroits qui sont surréels. Des obstacles dans la recherche de cette clé qui sont vraiment bien décrits.

Un roman entraînant et déstabilisant. Une fiction à découvrir !

« Né à Cuba en 1959, José Carlos Somoza n’y passe que quelques mois, car sa famille est contrainte à l’exil pour des raisons politiques en 1960. Fort bien accueillis par des amis en Espagne, alors que leur situation est des plus précaire (les exilés devaient quitter l’île sans biens ni argent), les Somoza parviennent à s’intégrer à la vie européenne.

Pendant ses études de médecine et de psychiatrie, José Carlos Somoza partage son temps entre Cordoue et Madrid. Diplômé de psychiatrie et de psychanalyse en 1994, il exerce un temps, avant de se consacrer entièrement à sa carrière littéraire. » (Wikipédia)

Titre original : Llave del abismo

Membre : Pierre, Saint-Jean-sur-Richelieu

Somoza, José Carlos. La Clé de l’abîme, Éditions Actes Sud, Leméac, 2007, 209, 380 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter