25 déc 2014

La Chorale du diable : une enquête de Lessard

Michaud, Martin

La Chorale du diable

On connaît déjà Victor Lessard, le policier rebelle du Service de police de la ville de Montréal. C’est le policier typique des thrillers : ex-alcoolique qui doit y aller mollo avec la caféine et qui a raté son cours de déontologie. Il a un passé pas réglé, un fils à la limite de la délinquance, une blonde qui lui a donné son congé. Et, évidemment, un flair pas possible pour décoder que, dans le drame conjugal où le mari est soupçonné de meurtre suivi d’un suicide, il y a quelque chose qui cloche dans l’enquête que son patron voudrait classer comme un dossier réglé.
Mais l’action est trépidante, les rebondissements se succèdent qui mettent en scène des orphelins de Val-d’Or, des administrateurs pédophiles de Sherbrooke, un évêque de Montréal qui se suicide, des scènes de crime fréquentées par des nuages de mouches. Et Lessard qui n’a peur de rien, qui s’aventure dans d’inquiétants souterrains, qui se dispute avec ses confrères et qui reluque ses consœurs.
Si on aime l’action, on ne s’ennuie pas en compagnie de Victor Lessard.

Membre : Lucienne

Michaud, Martin. La Chorale du diable : une enquête de Lessard, Les Éditions Goélette, 2011, 499 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*