11 oct 2013

La Cerisaie

Tchekhov, Anton

J’ai passé un merveilleux dimanche après-midi au Théâtre du Rideau Vert lors de la représentation de La Cerisaie d’Anton Tchekhov, présentée jusqu’au 19 octobre 2013. Ne vous fiez pas trop aux critiques un tantinet assassines parues dans La Presse et Le Devoir. Le spectacle vaut vraiment le détour.
J’ai adoré la mise en scène d’Alexandre Marine. Moderne. Il joue très bien avec les thèmes de la légèreté et de la pesanteur, de la drôlerie et de la tristesse, de l’artifice et de la dure réalité, de la nostalgie et de l’espoir. Rien de grotesque, comme l’affirmait le critique du Devoir : carnavalesque. Une insoutenable légèreté de l’être.
Quant à Sylvie Drapeau, elle est évanescente, belle, légère, même dans ses moments de grands troubles.
Une finale à couper le souffle.
Courrez !
Et ne ratez pas l’entrevue qu’a accordée Sylvie Drapeau à Marie-Anne Poggi dans le cadre de son émission à radio Ville-Marie : http://irresistibles.bibliomontreal.com/le-billet-de-la-semaine-187



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Montréal

Tchekhov, Anton. La Cerisaie, Théâtre du Rideau Vert.

Catégorie : Théâtre

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*