25 déc 2014

La Cadillac blanche de Bernard Pivot

Beaulieu, Alain

La Cadillac blanche

Une quarantaine d’écrivains, vivants ou morts, Québécois et Français, sont conviés par Bernard Pivot dans un resto parisien sous prétexte de parler littérature.
Le but de la rencontre : la littérature court un grand danger, car une machine à fabriquer des livres vient de voir le jour.
Plusieurs extraits de poèmes, d’articles de journaux, de potins et de considérations littéraires ainsi que des conversations entre Amélie Nothomb et Jacques Ferron, Gaétan Soucy et Michel Houellebecq, Dany Laferrière et Albert Camus, Annie Ernaux et Jean-Paul Dubois, Anne Hébert et Marcel Proust, etc.
Une œuvre d’une imagination remarquable, originale, loufoque et surtout qui démontre bien la passion de l’auteur pour la littérature.

Membre : Île-des-Sœurs

Beaulieu, Alain. La Cadillac blanche de Bernard Pivot, Éditions Québec Amérique, 2006, 221 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*