05 oct 2017

L’Énigme du retour

Laferrière, Dany

L'Énigme du reto grand format

Je recommande à toutes et à tous L’Énigme du retour que j’ai lu d’un trait. C’est un roman d’une grande profondeur, à la forme neuve et originale. Un livre grave et poétique qui m’a beaucoup touchée.

Le livre commence ainsi : « La nouvelle coupe la nuit en deux. L’appel téléphonique fatal que tout homme d’âge mûr reçoit un jour. Mon père vient de mourir. » Après ce coup de fil, lui annonçant la mort de son père à New York, l’auteur décide de rentrer au pays natal pour enterrer ce père qu’il a peu connu. « Des funérailles sans cadavre, une cérémonie intime qui ne concerne que lui et moi », écrit l’auteur.

Son retour à Port-au-Prince, la ville rêvée durant ses trente-trois ans d’exil à Montréal dans l’interminable hiver n’est plus la même. Du balcon de sa chambre d’hôtel, il observe sa ville au bord de l’explosion et prend des notes avant de perdre la tête, intoxiqué par la multitude de couleurs, d’odeurs et de saveurs tropicales. Il ne fait plus partie de ce paysage.

L’auteur raconte aussi son séjour dans un bled perdu à Barradères, le village natal de son père, pour les funérailles. Il est entouré de gens d’un autre temps qui se sentent honorés de sa présence, car ils le confondent avec le dieu Legba, « celui qui vous permet de passer d’un monde à l’autre ». C’est le choc du retour.

Membre : Ste-Dorothée

Laferrière, Dany. L’Énigme du retour, Éditions du Boréal, 2009, 288 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*