18 fév 2021

Kukum

Jean, Michel

Kukum

Kukum raconte la vie nomade avec toute la délicatesse et l’introspection que peut exiger un tel mode de vie. Ce sont les détails souvent peu connus de cette vie d’errance que nous livre l’arrière-petit-fils de kukum. Une vie où la devise pourrait être « prendre le temps », car tout dans ces terres nordiques exige minutie, respect, habileté et patience.

Puis arrivent les grands chambardements et le passage imposé et obligé à une vie sédentaire. Passage d’une vie nomade étroitement liée à la nature, à une vie sédentaire qui s’est faite sans préavis. Cette nouvelle vie ne convient pas à ces gens des grands espaces. La communauté perd son identité et ainsi sa fierté et les conséquences en sont néfastes.

Bouleversant ce qu’ont dû subir ces communautés à qui on a volé les droits ancestraux sans aucune compensation ou même explication. Voilà le drame duquel nous sommes témoins dans ce livre qui ne laisse pas indifférent et qui explique le déracinement qui se vit encore aujourd’hui chez ces Premières Nations.

Membre : Côte-des-Neiges

Jean, Michel. Kukum, Éditions Libre Expression, 2019, 222 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter