22 avr 2011

Journal de voyage d’un philosophe

Keyserling, Hermann de

Un beau livre qui nous ramène il y a cent ans, en 1911, où un jeune aristocrate cultivé quitte son château situé en Estonie pour aller faire son tour du monde. On assiste alors au déroulement du flot des pensées de notre auteur-philosophe au fur et à mesure du lent parcours qu’il effectue tout du long des civilisations indienne, chinoise, japonaise, puis américaine. Après être arrivé par Macao et Canton, Keyserling séjourne en Chine dans la petite ville de Tsing-Taou où se sont rassemblés mandarins et lettrés, menacés par le bouillonnement qui devait mener à la chute de la monarchie mandchou. Il y rencontre des lettrés de haute tenue, suite à quoi il visite Pékin, Hankow et les montagnes de l’ouest du pays.
Et son train dût-il être arrêté pour plusieurs heures en route par des soldats rebelles, cela ne l’empêche pas de tenir son journal, ce qui nous donne à lire de très belles pages sur le confucianisme, dont notre auteur est bien certain que cette merveilleuse philosophie va perdurer en Chine malgré ce qu’il estime n’être que des soubresauts politiques appelés à ne pas durer. Merveilleux Confucius qui fait aujourd’hui son retour en Chine, tout juste un petit siècle après 1911.
Le Japon amène ensuite notre philosophe itinérant à des réflexions où il voit des similitudes entre le bouddhisme Mahayana et le catholicisme occidental. Un Japon des citoyens au sens civique exemplaire, sens civique qui ne s’est pas démenti depuis, ainsi qu’on peut le reconnaître à l’occasion des récents tremblements de terre et tsunami. Dernière étape avant l’Europe, il y aura les États-Unis, cet « Extrême-Occident » qui rebute ce grand aristocrate qu’est Keyserling, les États-Unis qu’il voit comme étant une Europe poussée dans ses extrêmes au niveau d’un républicanisme politique égalitariste et d’une mentalité tout orientée vers le changement, au contraire des sages et vieilles civilisations de l’Inde et de la Chine. Un journal, récit d’un auteur loin de nos sensibilités actuelles. Mais quelle belle lecture !



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Ville Mont-Royal

Keyserling, Hermann de. Journal de voyage d’un philosophe, Éditions du Rocher, 1919, 1948, 875 pages.

Catégorie : Documentaires/Essais, Récits de voyage

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*