22 fév 2013

Je vais bien, ne t’en fais

Adam, Olivier

Adam, comme beaucoup d’écrivains, écrit toujours la même histoire, comme pour amener doucement ses lecteurs à comprendre la faille, la blessure qui le pousse à écrire. La fuite, la disparition d’êtres chers… vivre le quotidien malgré l’absence… voilà l’essentiel de son propos. À lire doucement.
Résumé : « Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu’il est parti. Peu après que Claire ait obtenu son bac. De retour de vacances, il n’était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d’explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C’est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d’une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre. »



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Montréal

Adam, Olivier. Je vais bien, ne t’en fais, Éditions Le Dilettante, 1999.

Catégorie : Romans : relations familiales

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*